Ministère de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, chargé de l'Entreprenariat National

Sceau de Republique Gabonaise

Newsletters PME mars 2017

Logo








Salon «Antô Business» : L’autonomisation de la femme dans le viseur.

Saluant le lancement de cette initiative, le ministre de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME) a annoncé, à cette occasion, le lancement prochain d’un espace exclusivement dédié à l’entreprenariat féminin : le Women Business Center, grâce à un financement de la Banque mondiale. «Cet espace de rencontre et d’enrichissement mutuel accueillera tous les acteurs de l’écosystème entreprenariat du pays et notamment les entrepreneurs de l’innovation que nous entendons encadrer, dans le contexte des incubateurs sectoriels qui verront le jour dans les mines, le pétrole, le numérique, l’agriculture, le tourisme, le bois et l’artisanat», a déclaré Biendi Maganga Moussavou.

Destiné à promouvoir l’entrepreneuriat chez les femmes, le salon «Antô Business» s’est ouvert ce 8 mars à Libreville. Etalée sur trois jours, cette rencontre a permit aux participants et aux entrepreneures de faire avancer leurs projets de création ou de développement d’entreprise, en échangeant avec les exposants et réseaux d’accompagnement à la création.

Un soutien à l’entreprenariat rendu possible par le Fonds de garantie des PME et le Fonds de capital investissement, dont le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) est le principal actionnaire.

«Soit autant d’éléments venant matérialiser la volonté du président de la République et de tout le gouvernement, de soutenir la diversification de notre économie par l’essai des PME et de l’artisanat», a indiqué le membre du gouvernement. La coordinatrice générale du salon, quant à elle, a estimé que cette rencontre participera à l’autonomisation de la femme, tout en réduisant l’inégalité des genres. «Aujourd’hui est un pas en avant pour nous, femmes, dans la lutte de notre inclusion, de notre participation, dans le développement socio-économique de notre pays», a lancé Frédérique Eyang Beyeme. «En effet, nous nous sommes réunis en grand nombre, et avec détermination, pour parler de notre propre sort et voir comment valoriser et améliorer le savoir-faire au féminin notre», a-t-elle ajouté. Pour Frédérique Eyang Beyeme, ce salon, porté par l’association Golden Women, «matérialisera une vision ambitieuse à travers une valorisation du savoir, un échange d’expériences, au cours des formations qui sont dispensées par des professionnels du coaching personnalisé et des recherches du financement. Femmes, prenons pleinement la mesure de ce que nous avons à jouer dans notre pays en mutualisant nos compétences». Marraine de l’événement, le coordinateur résident des Nations unies pour le développement (Pnud) s’est félicité de la tenue de salon, le premier du genre pour ce qui est de l’entrepreneuriat féminin. «Je pense que ces jeunes femmes peuvent changer le monde, si elles entreprennent. Elles contribuent déjà à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles par la promotion d’une croissance partagée et durable, le plein emploi productif et un emploi décent pour tous», a affirmé Marie-Evelyne Petrus-Barry, souhaitant plein succès au salon «Anto Business». Cette première journée a été marquée par la visite de stands par les officiels, précédée de leurs talks exclusifs. Ainsi, le ministre de la Promotion des PME est revenu sur les mécanismes mis en place par son département pour booster l’entreprenariat ; tandis que Marie-Evelyne Petrus-Barry a évoqué son parcours, encourageant les femmes à ne pas renoncer à leurs rêves. Même son de cloche pour le ministre du Commerce, ayant entretenu les participants sur son parcours professionnel. 

Présente à cette occasion, l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, quant à elle, a évoqué son rôle de femme à la tête d’une des plus grandes représentations diplomatiques au Gabon. D’autres talks, plus spécifiques, ont également marqué cette première journée : «Femmes d’exception, vous avez tout pour réussir : Osez et entreprenez !», «Entreprenariat : Comment passer de l’informel au formel ?», «Pour entreprendre : Libérez tout votre potentiel !», ou encore «Les clés du succès pour financer son projet».



Publié le : 04 / 04 / 2017

LA DIRECTION